A part ça‎ > ‎

Complexe sportif des Deux-Rives : sport à tous les étages

publié le 27 déc. 2013 à 02:39 par Marie
Dna, Mardi le 17 Décembre 2013 :

Débuté en janvier, le chantier du complexe sportif des Deux-Rives avance à grands pas. Dès septembre, il devrait accueillir sur deux étages les sportifs des clubs Strasbourg Sud Handball, SL Constantia, Strasbourg Escrime et SUC Escrime ainsi que des scolaires.

Le squelette métallique s'installe peu à peu sur la structure en béton du bâtiment.

Adopté par le conseil municipal en juin 2010, le projet de complexe sportif des Deux-Rives sort petit à petit de terre rue de Prague, à proximité de l'actuelle SPA, s'inscrivant de plain-pied dans la dynamique d'urbanisation de l'axe Heyritz-Kehl.

En chantier depuis janvier, ce futur équipement sportif, qui manquait au quartier, sera utilisé par des scolaires - surtout du secondaire - et des clubs sportifs dépourvus jusque-là d'installations dédiées. C'est notamment le cas des escrimeurs des clubs Strasbourg Escrime et SUC escrime qui devraient pouvoir manier le fleuret dès septembre dans la salle d'armes de 18 pistes, au deuxième niveau du gymnase.Deux étages

Car c'est là la particularité de cet équipement qui s'élèvera à près de 17 mètres de haut : ses deux étages. Au rez-de-chaussée, un terrain omnisports de 33 mètres sur 60 et neuf mètres sous plafond accueillera des tribunes de 300 places, un terrain de handball, un grand et trois petits terrains de basket, six terrains de badminton et quatre de volley - ainsi que des espaces de stockage et des vestiaires.

Pour élaborer sur deux étages un bâtiment dont l'utilisation nécessitait qu'il soit dépourvu de piliers, le cabinet d'architecture Zündel Cristea a opté pour une structure métallique autoportante et des poutres treillis transversales qui supporteront le plancher de bois de la salle d'armes. Assemblées à Erstein, dans les ateliers du charpentier métallique BCM, ces 16 poutres de 33 mètres de portée et 9,5 tonnes pièce sont actuellement levées au rythme d'environ une tous les deux jours.Un aspect mixte où béton métal et bois s'entrelacent

Si la réalisation sur deux étages d'un gymnase de ces dimensions est assez exceptionnelle, la difficulté du chantier porte davantage sur la coordination des différents corps de métiers, puisque la vision de l'architecte suppose, à terme, un entrelacement du béton, de l'acier et du bois, qui recouvrira la façade de ce bâtiment généreusement pourvu en baies vitrées.

Le hall d'entrée du gymnase, auquel on accédera par l'avenue du Rhin, sera d'ailleurs doté d'une vue traversante sur la rue et la salle omnisports et surmonté d'une buvette à niveau intermédiaire. À l'arrière, le gymnase sera doté de quelques places de parking. Mais le lieu sera à la fois desservi par l'actuelle station de tram Aristide Briand et la suivante, prévue dans le cadre de l'extension de la ligne D.Hélène David

Comments