A part ça‎ > ‎

Constantia - Epinal : un beau cadeau d'anniversaire

publié le 12 nov. 2013 à 09:23 par Marie
Dna, Lundi le 11 Novembre 2013 :

Charline Houillon, la capitaine de la Constantia Strasbourg s'est offert un superbe cadeau d'anniversaire hier en récoltant "sa" première victoire de la saison.

Face à la lanterne rouge spinalienne, les filles de David Raza n'avaient de toute façon pas le choix : il fallait s'imposer pour prendre enfin un bol d'air par rapport à la zone rouge. C'est chose faite avec cette victoire trois sets à zéro dans son antre du hall AGR.

Dans le premier set, les Strasbourgeoises démarrent timidement. Charline Houillon et la jeune Marion Goehry y vont de leurs points gagnants à l'attaque, mais la réception alsacienne est hésitante et Épinal fait la course en tête.

Les locales finissent par revenir au score à 10-10 et prennent enfin les choses en mains : Larnack assène ses imparables "basket", bien servie par Marie Houillon, tandis que Charline Houillon poursuit son festival aux ailes. Malgré une fin de set un peu crispante, Larnack finit le boulot et son équipe s'impose 25-20 dans cette première manche.

Le deuxième set débute mieux côté strasbourgeois. Les services alsaciens sont plus tranchants, tandis que Dabrainville et Thoury offrent des solutions offensives intéressantes (8-5, 17-6). Mais la Constantia a un peu de peine à conclure. De grossières fautes d'attaque permettent à Épinal de revenir (de 24-16 à 24-19), mais une dernière "trois mètres" de l'inévitable Charline Houillon offre le deuxième set aux Alsaciennes (25-19).

Le troisième set sera beaucoup plus crispant pour les spectateurs présents. Rapidement menée en raison d'une réception aux fraises (0-7), la Constantia balbutie son volley (10-16). Mais encore une fois, les attaques de Larnack, l'ancienne pro de l'ASPTT Mulhouse, remettent l'équipe strasbourgeoise dans le bon sens (17-17). On se dit alors qu'Épinal va lâcher... mais non. De 24-18, les Strasbourgeoises voient le score passer à 24-24, sous les coups de boutoir de Sauget au service. Heureusement, Dabrainville prend ses responsabilités et conclut pour son équipe ce 3e set (26-24).

« C'est important qu'on gagne trois sets à zéro. Le fait d'être revenu dans le dernier set est positif, expliquait Laetitia Dabrainville, qui a tenu sa place malgré un torticolis. On commence à trouver une certaine stabilité collective, c'est encourageant. Maintenant, il va falloir être plus sereines dans les moments chauds, parce qu'en réception et en attaque, on a encore des passages à vides ».

Des "passages à vide" qu'il faudra éviter lors des prochaines rencontres. Mais en attendant, la Constantia a quand même pu savourer ce premier succès... et le gâteau d'anniversaire qui va avec.Ba. Sch.

Photo : Dabrainville, Senges, Houillon et Thoury (de g. à d.) ont le sourire... La Constantia s'est enfin imposée !


CONSTANTIA 3 EPINAL 0

Les sets: 25-20, 25-19, 26-24. Arbitres: MM. Troesch et Kriegel. une cinquantaine de spectateurs.

CONSTANTIA: Goehry, Thoury, C. Houillon, Dabrainville, Reeber, Larnack, Gonzalez, Bruckmann, Marsat, M. Houillon (passe). Libero: Senges. Entraîneur: D. Raza.

EPINAL: Mathieu (passe), Antoine, Mangin (passe), Chassard, Gaillard, Oriel, Sauget, Bell, Dasse. Entraîneur: J. Fundere



Un set de pris faceau leader (Villejuif)....


Dna, Lundi le 04 Novembre 2013 :

Ce matin, la Constantia est toujours proche de la zone rouge relégable (8e)et toujours en quête de sa première victoire de la saison.

Mais cette 5e défaite, face à Villejuif, a un goût moins amer que les autres, si l'on en croit David Razafindrazaka, l'entraîneur strasbourgeois, satisfait d'avoir pris un set sur le terrain du leader de cette poule de Nationale 2 féminine.

Autre satisfaction pour le coach : les problèmes récurrents de réception semblent enfin être derrière l'équipe alsacienne.

La libero Johane Chauveau étant redescendue en "deux", c'est Perrine Senges (qui évolue habituellement en tant que deuxième passeuse) qui a revêtu le maillot de libero à Villejuif, prenant la suite de Marie Marsat, qui s'y était collé la semaine précédente. Et ce "dépannage" s'est avéré plutôt concluant.

« Malgré cette défaite, je sens qu'on avance dans le bon sens, lance ainsi David Raza. Déjà, on a réglé notre problème de réception. Maintenant, il va falloir bosser l'attaque. On a encore fait trop de fautes directes lors de moments clés dans ce secteur ».

Dommage, car hormis lors d'un troisième set complètement raté côté alsacien (et perdu 25-14), les coéquipières des soeurs Houillon ont su rivaliser avec le leader du championnat.

Villejuif a en effet dû batailler pour s'imposer au premier set (26-24) et au quatrième set (25-21). Et la Constantia a retardé l'échéance en s'offrant avec brio le gain de la troisième manche (25-18).

« C'est rageant et frustrant de ne pas prendre de points, mais on tâche de rester positif. On a quatre rencontres qu'il va falloir bien négocier dans les semaines à venir (Épinal, SUC, ASUL Lyon et Firminy, ndlr) et on se prépare pour cela. Le classement peut bouger très vite... »Ba. Sch.

VILLEJUIF 3 CONSTANTIA 1

Les sets: 26-24, 25-14, 18-25, 25-21. Arbitres: MM. Ben-Hamed et Jakimov

CONSTANTIA: Larnack, C. Houillon (cap), M. Houillon (passe), Marsat, Dabrainville, Goehry, C. Bruckmann, Gonzalez-Varela, Reeber, Thoury. Libero : Senges.Entraîneur: D. Raza.

VILLEJUIF: Ceuge, Michel, Eivoudou, Jubault, Comyn, Chacal, Djnova, Ardin, Evangelista, Steinmann, Evstatieva. Entraîneur : Chateau
Comments