A part ça‎ > ‎

Exploit de la Constantia

publié le 5 nov. 2012 à 01:48 par Marie   [ mis à jour : 5 nov. 2012 à 01:54 ]
Dna, Lundi le 05 Novembre 2012 :

La Constantia de Marie Thiery, Cécile Bruckmann, Coralie Larnack et Natacha Verscheure (de g.à d.) s'est payée le leader Marcq-en-Baroeul hier après-midi. Chapeau !

"Oh ! qu'elle est précieuse"

La Constantia Strasbourg a réalisé un bel exploit hier après-midi, dans son antre, en venant à bout de la réserve de Marcq-en-Baroeul au terme d'un match âpre et disputé. Et les Strasbourgeoises (privées de Mannlein, mais renforcées par Couégnas) auraient même pu s'éviter un tie-break crispant en se montrant plus solides au 4e set.

Mais l'essentiel est là pour David Raza, l'entraîneur strasbourgeois. « Je suis soulagé, mais pas complètement satisfait. On aurait dû gagner 3-1, mais le collectif se met enfin en place, c'est positif », a expliqué le coach à l'issue de la rencontre.

Moins de satisfaction côté nordiste, où le coach Arnaud Vernet a regretté que son équipe n'ait joué « que par intermittence ».

L'entame est d'ailleurs toute en faveur des locales : Houillon, Bruckmann et Larnack permettent à laConstantia de prendre la tête (8-5). Mais les Lilloises reviennent dans la partie, grâce à Cordier (excellente à la passe) et Desruez, qui enchaîne les points gagnants à l'aile (12-10). Mais l'entrée du "joker" Couégnas, au centre, donne un coup de fouet aux Neudorfoises. Malgré une fin de set crispante, les Alsaciennes s'imposent 25-23.

Le 2e set sera plus compliqué pour la Constantia. Desruez poursuit son festival et Marcq prend la tête à mi-parcours (11-13), pour ne plus la lâcher et s'imposer 25-21, sur une dernière mésentente défensive côté Constantia.

Les coéquipières de Verscheure reprennent leur marche en avant au 3e set : Bruckmann et Houillon sont toujours aussi tranchantes à l'aile, grâce à une bonne distribution de Simackova.

Mais Marcq s'accroche et s'offre une première balle de set sur une faute... de rotation de la Constantia. Mais Houillon, puis Verscheure permettent aux Strasbourgeoises de renverser la vapeur pour engranger cette 3e manche (28-26).

Le 4e set est crispant, aucune des deux équipes ne parvient à prendre le large. La libero Thiery se démène à l'arrière, Larnack fait parler sa puissance en balles rapides, mais les Nordistes se battent sur tous les ballons. Les égalités se succèdent (20-20, 23-23) et le set finit dans la besace de Lilloises très accrocheuses (25-23).

Il faut donc en passer par un tie-break, durant lequel la Constantia va faire la course en tête de bout en bout (8-4, 12-8). Marcq a un dernier sursaut d'orgueil, mais les locales ne veulent pas laisser passer leur chance de remporter leur deuxième victoire de la saison, devant leur public.

La 3e balle de match sera la bonne pour les locales, qui s'imposent 15-11. De bon augure avant un déplacement important pour le maintien, dimanche prochain, à Pouilly.Ba. Sch.


Comments