Actus SUC Volley‎ > ‎

Coupe de France cadettes : sans faute pour les Haut-Rhinoises

publié le 26 nov. 2012 à 01:34 par Marie   [ mis à jour : 26 nov. 2012 à 01:38 ]

Dna, Mercredi le 21 Novembre 2012 :

(...)

Dimanche 18 novembre était réservé à la coupe de France des cadettes. 

La surprise de la journée est venue de Strasbourg. Les cadettes de Rémy Roehrig n'avaient pas les faveurs du pronostic en coupe de France face à Kingersheim et au SUC. Contre les Haut-Rhinoises, nettement au-dessus du lot, l'ASVS subit le premier set 14-25 avant de mener 18-15 lors de la seconde manche. Leurs adversaires égalisent à 20-20, puis dominent la fin du match 25-20.

Après leur défaite à Woerth en championnat face au SUC, les joueuses de la Sauer renforcées par les minimes Goehry et Weber font jeu égal avec les Strasbourgeoises qui opèrent à domicile jusqu'à 23-23 avant de faire la décision sur deux contres de belle facture 25 à 23. Le second set est remporté plus nettement 25 à 19. Kingersheim ayant fait la loi face au SUC 25-17 et 25-10, l'ASVS se qualifie avec Kingersheim pour le troisième tour de la coupe de France.

Les résultats :

Rixheim - ASPTT Mulhouse 0-2

Mulhouse - Vandoeuvre 2-0

Rixheim - Vandoeuvre 2-1

Rixheim et Mulhouse qualifiés.

SUC - Sauer 0-2

Sauer - Kingersheim 0-2

SUC - Kingersheim 0-2

Kingersheim qualifié.


Dna, Mercredi le 21 Novembre 2012 :

Pas de mauvaise surprise pour les cadettes du Haut-Rhin. Les trois équipes engagées au deuxième tour qui s'est joué ce week-end ont passé l'étape avec brio.

Le seul bémol à relever est du côté des Rixheimoises qui ont concédé deux sets mais ont tout de même réussi à se qualifier.

« Notre problème principal sur ces deux matchs, c'était l'appréhension. Les filles ont manqué de sérénité et ça s'est ressenti sur le terrain », note leur coach, Claude Puech.

Autrement dit, elles n'ont pas réussi à se défaire de leur trac et parfois cela a pu ressembler à du gâchis au vu de leurs efforts. Face à Mulhouse, elles ont commencé la rencontre en menant 16 à 9, ce qui n'est pas rien quand on sait l'effectif dont dispose l'ASPTT.

Seulement, la riche expérience dans la compétition des Mulhousiennes leur a permis de gagner en réussite. Ni une, ni deux, elles reprennent le contrôle de la situation et se payent même le luxe de la retourner à leur avantage.

Frustrant mais sans surprise, les Mulhousiennes s'inclinent deux fois de suite. D'abord 20-25, puis plus franchement avec un 16-25. Audrey Faesser, la passeuse mulhousienne y est pour quelque chose puisqu'elle a infligé de grosses séries à ses rivales avec ses services.

Face à Vandoeuvre, le déclic tarde à arriver. Elles s'inclinent 22-25, n'osent pas y aller franco et continuent d'être maladroites. Enfin, au deuxième set, Rixheim prend de la hauteur et remporte le set à l'arraché 26-24. L'objectif de début de saison a été respecté.

« Le reste, ce n'est que du bonus » confie Claude Puech, ravi d'atteindre le même stade que l'an passé.
Comments