Actus SUC Volley‎ > ‎

DNA du 04/04/2011 - Championnat d'Alsace

publié le 6 avr. 2011 à 23:27 par Lee o'Nel   [ mis à jour le·6 avr. 2011 à 23:30 par Marie ]



Championnat d’Alsace


La saison se poursuit du côté des Régionaux. Et la lutte est intense, en haut de tableau comme en bas de classement, pour accrocher une place en Nationale 3, ou au contraire, pour ne pas redescendre en championnat départemental...

Du côté des masculins, Pfastatt continue son bonhomme de chemin en tête du championnat d’Alsace et a remporté une victoire précieuse face au Strasbourg UC, l’actuel 4 e.

Pfastatt ou l’ASIM ?

Ce succès permet aux hommes du président Toniutti d’occuper la place de leader, synonyme de montée en Nationale 3 la saison prochaine.

Mais gare, gare… car l’ASIM, 2 e, compte des matches en retard et n’a pour sa part qu’une défaite au compteur, contre trois pour Pfastatt.

Huningue est le troisième larron, encore en course pour la montée en Nationale 3.

Montée, qui, au vu du classement général provisoire, ne devrait pas échapper à une équipe du Haut-Rhin, le SUC – première équipe bas-rhinoise – étant distancé avec déjà cinq défaites dans la besace.

Mundolsheim s’impose

En queue de classement, Mundolsheim a remporté une victoire précieuse face à l’US Mulhouse II, dans un match de mal classés.

La lanterne rouge est désormais le Molsheim OC, qui ne compte que quatre victoires petites victoires à son actif.

Quoi qu’il en soit, l’une de ces deux équipes bas-rhinoises pourrait bien sauver sa peau en championnat d’Alsace, même en occupant les deux dernières places. La raison ? L’équipe « une » de l’USM (Nationale 3) est actuellement relégable et pourrait entraîner la réserve dans sa chute, en cas de relégation.

En milieu de tableau, l’AS Vallée-de-la-Sauer, Sélestat et la Fraternelle ne sont pas encore mathématiquement sauvés, mais ont encore leur destin entre leurs mains.

Du côté des féminines, la surprise est venue ce week-end du SREG Mulhouse, qui a fait tomber Sélestat, le 2 e.

La mauvaise affaire pour le SC Sélestat

Les filles de Philippe Muser, qui n’avaient perdu que deux fois depuis le début de saison, se sont inclinées à Mulhouse.

Et les coéquipières de Romina Marcovici vont peut-être devoir faire plus rapidement que prévu une croix sur la montée en Nationale 3. Car le SUC, toujours leader (exempt ce week-end, ndlr), ne compte qu’une défaite... et les deux équipes vont encore s’affronter lors de l’ultime journée.

L’ASPTT Strasbourg a pour sa part perdu, mais conserve sa 3 e place au classement général.

Dans le bas de tableau, Hausbergen a réalisé la bonne affaire en battant Herrlisheim dans «le match de la peur» et a pris une belle option sur le maintien.

Moins de réussite pour la Constantia II, qui est toujours lanterne rouge après sa défaite à Rixheim et qui ne compte qu’une petite victoire…


DNA - Edition du 04 Avril 2011

Comments