Actus SUC Volley‎ > ‎

DNA du 23/01/2012 - CUL SEC POUR LE SUC

publié le 22 janv. 2012 à 23:41 par Lee o'Nel   [ mis à jour le·23 janv. 2012 à 00:03 par Marie ]

Nationale 3 féminineCul sec pour le SUC



















Le SUC s’est montré sévère face à la Constantia. Photo DNA


Entre les deux adversaires strasbourgeois, la chose s’est faite sans traîner. Et le SUC claque des sets secs.


LORS DU DERBY OPPOSANT La Constantia au SUC, samedi soir, le SUC a remporté la rencontre 3 sets à 1 dans sa salle.

La Constantia faiblit par l’absence de Bruckmann et la blessure de De Queiros n’a pas su s’imposer face à l’autre club strasbourgeois. Au 1 erset, la présence au contre du club universitaire n’a pas permis à la Constantia de s’imposer malgré de bonnes attaques de Couégnas.

Le SUC mène le jeu et les attaques diversifiées de Clody-Rauscher au centre permettent au Suc de mener 16-9. Le dynamisme de Monteil n’est pas suffisant pour rattraper le score. La puissance de Mennrath à l’attaque leur permet de terminer le set : 25-15.

Le set suivant est toujours mené par les joueuses du SUC. La Constantia a du mal à poser ces réceptions face aux services agressifs de l’adversaire.

La hauteur du plafond n’aide en rien Thiery qui fait son maximum en défense. La présence au filet d’Aggoune ne suffit pas pour reprendre les devants. Les coéquipières de Moos remportent le set 25-12.

Le 3 e set voit le réveil des Neudorfoises qui n’ont pas dit leur dernier mot. La stabilité offensive de Monteil et les bons choix de Männlein permettent à la Constantia de mener ce 3 e set en offrant un beau jeu à leurs supporteurs.

Des solutions sont trouvées en réception du côté neudorfois ce qui entraîne un jeu au filet beaucoup plus varié qu’auparavant. Le SUC reprend le dessus au 4 e set malgré les attaques placées de Verscheure et Monteil. Les bonnes entrées de Reeber et Debrossene ne suffisent pas à la Constantia qui a du mal à trouver leurs rivales au contre.

Les filles du SUC assurent leur jeu offensif et remportent le 4 e set ainsi que le match.


DNA - Edition du 23 janvier 2012


Comments