Actus SUC Volley‎ > ‎

Le SUC en promu surprise ?

publié le 25 sept. 2013 à 21:54 par Marie
Dna, Jeudi le 26 Septembre 2013 :

Grande première pour l'équipe masculine du SUC, qui découvre cette année la Nationale 3 masculine avec un effectif expérimenté.

« Ce serait démotivant de dire qu'on joue uniquement le maintien. » Michel Bigot, le co-entraîneur du Strasbourg UC, annonce d'emblée la couleur. Montée en Nationale 3 à l'issue de la saison dernière, l'équipe strasbourgeoise entend bien jouer les premiers rôles cette année.

« Ce que tout le monde dit, c'est que le niveau de la N3 a baissé ces dernières années, poursuit celui qui travaille en binôme avec Patrick Moss. On verra ensuite qui est motivé pour jouer éventuellement la montée et si les structures du club le permettent. Mais si c'est pour aller en N2 et faire l'ascenseur l'année suivante, ce n'est pas la peine de se précipiter. »Jeunes pousses

Il faut dire que le SUC a mis des arguments de son côté pour aller côtoyer la première partie de classement. Pas moins de quatre recrues ont renforcé les rangs à l'intersaison. Parmi elles, l'ancien central du Racing, Matthieu Firmant et le réceptionneur-attaquant Guillaume Knittel. Celui-ci, qui fêtera bientôt ses vingt ans, a longtemps joué à Colmar avant d'arrêter pendant deux ans, à cause de ses études. « Je cherchais une équipe de niveau national sur Strasbourg et avec qui ce serait plus pratique pour les déplacements, raconte celui dont le père Jean-Michel a évolué en Pro B avec le RC Strasbourg il y a une vingtaine d'années. Le SUC m'a ensuite été conseillé par un ami qui joue à Saint-Dié. »

À ces deux nouveaux venus viennent s'ajouter deux jeunes pensionnaires du Creps, qui s'entraînent une fois par semaine avec l'effectif et les accompagneront souvent pour les matches : le passeur réunionnais Loïc Hoarau et le réceptionneur-attaquant lavallois Maël Outin. « Mais j'ai déjà touché un peu à tous les postes », précise ce dernier. Un autre central pourrait rejoindre le club à l'automne. « C'est pour le moment hypothétique », insiste Michel Bigot.

Ces arrivées compensent quatre retraits des parquets, dont celui du président du club Josselin Plot. « Il a vu que ce n'était plus possible de concilier sa fonction et le jeu, relate l'entraîneur strasbourgeois. Il a décidé de se concentrer uniquement à son poste de président. »

Au total, avec une majorité de l'effectif qui a déjà évolué en N2-N3, le SUC semble prêt à affronter l'exercice 2013-2014 sans trop de mauvaises surprises. La nouvelle saison a d'ailleurs bien débuté samedi dernier, avec une victoire face à Kingersheim - futur adversaire de cette poule - en Coupe de France. La première journée est programmée dimanche, avec un déplacement (et un premier derby) à l'US Mulhousienne.Loïc Bécart

Photo : Michel Bigot (ici sous le maillot du Racing) a troqué sa casquette de joueur contre celle d'entraîneur.
Comments