Actus SUC Volley‎ > ‎

N3 masculine : place au cycle retour

publié le 8 févr. 2014 à 12:12 par Marie
L'alsace, Jeudi le 16 Janvier 2014 :

Les Mulhousiens de Martin Panou (au centre) effectuent, samedi soir, un délicat déplacement chez les Bas-Rhinois du Strasbourg UC, 2e de la poule. Photo Denis Sollier

Les deux équipes haut-rhinoises engagées en N3, le VBC Kingersheim et l'US Mulhouse, chercheront avant tout à assurer rapidement leur maintien avantde viser plus haut,si tout va bien...

VBCK. En bouclant le cycle aller à la 6e place et par deux victoires avant la trêve, les Kingersheimois sont dans les clous par rapport à leur principal objectif de la saison : le maintien. Si le bilan comptable est légèrement négatif, avec quatre victoires pour cinq défaites, l'impression générale est plutôt positive. « On a connu un début de phase aller compliqué avec une période creuse ponctuée par plusieurs défaites, confie Jérôme Pigeot, le capitaine. On a eu des petits problèmes de confiance et d'effectif. Mais gagner nos deux derniers matches nous a permis de prendre un peu d'air par rapport aux relégables ».

Les Kingersheimois débuteront le cycle retour par un déplacement ce dimanche (15 h) à Chaumont. Une équipe qui flirte avec la zone rouge (8e) et qu'ils avaient battue (3-0) au match aller. Pas de quoi toutefois verser dans l'excès de confiance. « On avait gagné mais non sans difficulté, se souvient Jérôme Pigeot. Jouer à Chaumont ne sera pas évident dans une salle où il y a en général beaucoup de monde. En plus, on ne sera pas au complet. Il manquera Ochala et Juen et on ne sait pas trop dans quelle configuration on va jouer. On va peut-être intégrer des jeunes ou faire intervenir des joueurs de l'équipe II ».

Démarrer la phase retour par une victoire permettrait en tout cas au VBCK de faire un pas de plus vers le maintien. «On voudra accrocher un peu plus d'équipes, espère le capitaine kingersheimois. On essaiera de se mettre à l'abri le plus rapidement possible en essayant de gagner au moins quatre ou cinq matches sur cette phase retour ».

USM. Comme leurs voisins kingersheimois, les Mulhousiens voudront assurer définitivement leur maintien avant d'essayer de voir plus haut. Avec une 5e place au moment d'aborder le cycle retour, samedi (20 h) par un derby face au SUC, l'USM navigue un peu entre deux eaux. Distancée du podium, mais comptant une avance assez confortable sur la zone rouge, elle va surtout essayer de faire progresser encore ses jeunes joueurs lors de la deuxième partie de la saison.

Si pas mal d'équipes ont été contraintes à un repos forcé de six semaines, les Mulhousiens n'ont pas vraiment quitté les terrains et ont disputé plusieurs matches de la Coupe de France jeunes. Les joueurs de Christian Peterschmitt et Martin Panou, qui restent sur deux défaites consécutives avant la trêve, s'apprêtent à disputer le derby face au SUC (2e), samedi soir, avec l'envie de renouer avec la victoire.

Si les Strasbourgeois ont remporté le match aller à Bourtzwiller, la rencontre avait été âprement disputée. Le SUC, qui a besoin de points pour ne pas laisser s'envoler le leader, l'Alsatia Neuhof, ne fera aucun cadeau aux jeunes Mulhousiens dans ce derby qui s'annonce palpitant.Christelle Himmelberger

Comments