Actus SUC Volley‎ > ‎

Premier bilan des équipes du Bas-Rhin

publié le 3 mai 2013 à 06:24 par Marie   [ mis à jour : 3 mai 2013 à 06:24 ]
Dna, Mardi le 09 Avril 2013 :

MISSIONS ACCOMPLIES

Du côté des clubs nationaux, le temps est au beau fixe quasiment partout, alors que deux journées sont encore à disputer.

Le RC Strasbourg est d'ores et déjà promu en Nationale 1 masculine et peut finir la saison en roue libre, avec un dernier match de gala à domicile, samedi soir, face à Épinal.

Idem pour la Constantia Strasbourg, assurée de conserver sa place en Nationale 2 féminine. Les filles de Raza effectueront elles aussi leur ultime sortie à domicile samedi, face à Pouilly-Metz. L'occasion de voir une dernière fois la libero Marie Thiery dans ses oeuvres, la Strasbourgeoise ayant décidée de prendre sa "retraite" en fin de saison.

Enfin du côté des N 3, l'ASVS poursuit son beau parcours et peut terminer sa saison dans le Top 5. Mission accomplie aussi pour Sélestat, chez les filles. Les Violettes de Philippe Muser se maintiennent sans trop de difficultés en N3 pour leur retour à ce niveau.

Seules deux équipes n'ont pas atteint les objectifs affichés en début de saison : le RCS II, qui échoue dans sa quête du maintien en N3 masculine et le SUC, du côté des filles. Les protégées de Jean-Baptiste Ebener visaient la montée N2, mais elles ont été devancées par Épinal et Ensisheim.

NOUVEAUTÉ

Il va falloir s'y faire, mais mais le RC Strasbourg volley, c'est terminé. Lors de la dernière AG du club omnisports, la section volley chère à Jean-Marc Hug et Denis Martin a en effet annoncé son départ, se transformant en "Strasbourg Volley".

C'est donc sous cette nouvelle appellation que le club strasbourgeois évoluera en Nationale 1 masculine la saison prochaine.
C'est la soupe à la grimace pour Margaux Romens, Eva Kettering (au fond) et les minimes filles de l'ASVS, éliminées au 7e tour de Coupe de France dans des circonstances plus que discutables.

L'ASVS A LES BOULES

Christophe Jacquemin a les boules. L'entraîneur des minimes filles de l'AS Vallée-de-la-Sauer, qui disputait le 7e tour (et dernier tour) de la Coupe de France minime, ne décolérait pas après son élimination à Rennes, dimanche.

Contre le club local du CPB, les jeunes pousses alsaciennes se sont en effet inclinées 15-13 au tie-break... après avoir subi un arbitrage plus que partisan effectué par des bénévoles du club breton (!).

Pas cool, pas cool du tout, surtout que les filles de l'ASVS n'étaient plus qu'à une marche des phases finales...

COUPES


La Coupe du Bas-Rhin d'Émile Herrmnan et Rémy Baruthio approche de son terme.

Du côté des filles, place aux demi-finales, avec un duel fratricide entre Sélestat II (Régionale) et Sélestat (Nationale 3). L'autre demi-finale oppose le "Petit Poucet" de l'ASVS II (Honneur) à l'équipe de la Constantia II (Excellence). En Coupe d'Alsace, Sélestat III va affronter la Constantia II et l'ARANI reçoit Sélestat.

Chez les masculins, Sélestat II affronte Ostwald, la Souffel reçoit le SUC II et la Fraternelle II accueille Schweighouse.

Le Pole espoirs de Slimane Belmadi est pour sa part déjà qualifié après avoir battu l'équipe du Kochersberg.

VERDICTS EN VUE


Encore une journée à jouer en championnat d'Alsace. Du côté des filles, Kingersheim II est toujours en tête, devant l'ASPTT Mulhouse III et Hausbergen, première équipe bas-rhinoise. Sélestat II occupe la 5e place, la Fraternelle est 6e et Herrlisheim 8e.

Du côté des masculins, c'est toujours aussi chaud en tête entre l'Alsatia et le SUC. Le club du Neuhof a un léger avantage sur son rival et devrait décrocher l'accession en N3, après une dernière journée qui s'annonce passionnante. L'Alsatia affronte en effet l'ASIM (3e) et le SUC reçoit Huningue (4e).

Les autres équipes bas-rhinoises n'ont pas démérité en cette saison 2012/2013 : la Frat termine est 5e, Mundolsheim est 9e, Ostwald est 10e. Seul bémol : le RCS III, dernier et relégable, va retrouver le championnat du Bas-Rhin à l'issue de la saison.
Comments