Actus SUC Volley‎ > ‎

Sélestat pousse le SUC au tie-break

publié le 28 janv. 2013 à 02:16 par Marie   [ mis à jour : 28 janv. 2013 à 02:18 ]
Dna, Lundi le 28 Janvier 2013 :

Si on avait dit aux Sélestadiennes qu'elles réussiraient à prendre un point dans la rencontre face au SUC, elles auraient volontiers signé.

Mais en ayant mené 2 sets à 1, et égalisant à 23 partout dans le 4e set, il reste tout de même de la déception... mais aussi beaucoup de fierté.

Le SUC, de son côté, a laissé des points lors de ce court déplacement, mais peut tout de même se féliciter d'avoir renversé une situation fort compromise. Et d'avoir fait respecter (in fine), la hiérarchie.

C'est en tout cas un match d'un excellent niveau, et haletant, qui s'est joué samedi soir au gymnase Koeberlé.

Sélestat prend les commandes d'entrée au premier set et les services ciblés de Coralie Boileau font mouche. Les réceptions approximatives et autres fautes directes s'enchaînent côté strasbourgeois. La blessure au pouce de Moss, la capitaine strasbourgeoise, n'arrange rien pour le SUC. Les Violettes mènent (9-2, 22-12) et terminent ce set à sens unique sur le score de 25 à 13.

Mais les Sélestadiennes savent que leur adversaire du jour, qui vise la montée, ne compte pas en rester là. Le deuxième set démarre donc avec une équipe du SUCqui resserre les rangs autour de Manue Mennrath, puissante en bout de filet. L'entrée en cours de set de la passeuse Glandus permet de donner une nouvelle dynamique au jeu. Akielaszek finit le travail au contre et la libero du SUC ramasse tout. Les filles de Muser ne lâchent rien, mais subissent la puissance adverse (22-25).

Mais alors qu'on pense que le SUC a repris les choses en main, le collectif Sélestadien réagit dès l'entame du troisième set. Wolff fait ce qu'elle veut au centre, avant que le passage au service de Marion Gaupp ne permette de creuser l'écart (21-11). Evrard et Marcovici finissent le travail à l'attaque pendant que Bildstein et Leppert tiennent la réception et la défense. Sélestat en termine (25-18) et nourrit l'espoir de réaliser l'exploit.

Mais le SUC, dos au mur, revient dans la partie. Le 4e set est d'abord à sens unique (13-18). Sélestat se bat sur chaque point et revient progressivement au score... jusqu'à 23-23. La tension est à son comble. Une réception manquée, côté sélestadien, soulage finalement le SUC, qui l'emporte 25-23 dans cette quatrième manche.

Le tie-break offre une lutte entre deux équipes épuisées. Agressives au service et efficaces en défense grâce à leur libero Etchichury, les Strasbourgeoises prennent le large d'entrée (8-3, puis 13-6). Sélestat a un dernier sursaut d'orgueil, avec Raingué qui se joue des mains adverses, mais les locales finissent par céder 15-9.

Laura Wolff (à l'attaque) et les Sélestadiennes sont passées tour près de l'exploit face au SUC de Lucil Plot-Adnet et Caroline Jehl (au contre, de g. à d.).



Comments